Le spectre des thérapies en santé mentale : entre nouvel ordre et crise des paradigmes thérapeutiques

Depuis les années 1990, les évolutions des thérapies dédiées au traitement des maladies mentales, plus largement de la nébuleuse des troubles « psys », indiquent le dépassement de la partition, construite au sein de la psychiatrie moderne, entre médicaments et psychothérapies classiques. En témoigne la manière dont se définissent les TCC de « troisième génération », les techniques de remédiation cognitive ou encore les dispositifs d’e-santé mentale, qui mêlent une variété de gestes, de supports et d’intentions thérapeutiques. Ces journées d’études visent à interroger le nouvel ordre des thérapies en train de se faire, dans un contexte caractérisé par une crise des paradigmes thérapeutiques et par l’éclectisme des pratiques de soin. Quels sont les fondements, les traductions pratiques, les enjeux idéologiques et professionnels de ce nouveau champ des « thérapies en santé mentale » ? En quoi ce dernier réinterroge-t-il le bornage des interventions de « soin psychique » et la distinction de leurs spécificités sur le plan de la théorie clinique et sur celui des méthodes ?

Ces questions seront abordées sous l’angle des reconfigurations de l’institution, de la diversification des interventions à visée « psychothérapeutique » et de la reformulation des objectifs du « soin psychique ».

Journées d’études organisées par

  • Xavier Briffault (CNRS-Cermes3),
  • Françoise Champion (chargée de recherche honoraire, CNRS),
  • Elsa Forner-Ordioni (CeRIES-CEMS),
  • Nadia Garnoussi (Université de Lille, CeRIES)
  • Laurent Plancke (F2RSM)

14 et 15 janvier 2021 (en ligne)

Inscriptions

Lien Zoom (accès direct vers les journées d’étude)

Jeudi 14 janvier

9h. Accueil

9h15-9h30. Introduction. Elsa Forner-Ordioni et Nadia Garnoussi

Matinée.

Reconfigurations institutionnelles, nouvelles pratiques et nouveaux référentiels thérapeutiques

Session 1. 9h30-10h30

  • Nicolas Marquis (CASPER/USLB, ERC). « Où est la folie en institution ? » Penser la santé mentale comme une configuration autonomie/dépendance
  • Baptiste Moutaud (CNRS- LESC). D’une condition expérimentale au monde réel : remédiation cognitive pour la schizophrénie et réforme des politiques de santé mentale en France

Pause

Session 2. 11h-12h

  • Pierre Robicquet (Cermes3 – EHESS). De l’ordre des savoirs, de l’ordre du travail. Recompositions croisées des pratiques et des institutions professionnelles en psychiatrie de secteur
  • Audrey Linder (HESAV, HES-SO ; Laboratoire THEMA, Université de Lausanne). « Le rétablissement comme concept organisateur des soins : entre langage commun et ” fourre-tout “, entre rupture et continuité »

Après-midi.

Diversification de l’offre thérapeutique, innovations et redéfinitions de la partition psychothérapie-médicaments

Session 1. 14h-15h30

  • Alexandre Michel (Université de Paris, Cermes3). « Avec la kétamine, ils font leur propre psychothérapie ». Émergence, tensions et recompositions des modèles de thérapie autour d’une innovation médicamenteuse en psychiatrie
  • Delphine Moreau (EHESP – Laboratoire ARÈNES). Les médicaments dans le soin en hôpital psychiatrique : la prescription exposée à une nouvelle rationalisation par les pharmaciens

Pause

Session 2. 16h-17h30

Discutant : Xavier Briffault (CNRS – Cermes3)

  • Fanny Jacq (Psychiatre, co-fondatrice de Mon sherpa, Directrice de la santé mentale chez Qare). Outils digitaux et nouvelles pratiques en e-psychiatrie : retour d’expériences et changement de paradigme 
  • Stéphane Mouchabac (Psychiatre à l’Hôpital Saint Antoine / AP-HP – ICM – CNRS). La culture de métier des psychiatres au miroir des outils numériques 
  • Céline Borelle (Orange Labs – SENSE/EHESS-CEMS/CNRS). Le recours aux nouvelles technologies en santé mentale : vers une dénaturalisation du social ?

Vendredi 15 janvier

9h-10h30. Le système d’information en psychiatrie. Contenu, limites et enjeux

  • Laurent Plancke (F2RSM Psy). Les évolutions récentes de la psychiatrie vues à travers son système d’information
  • Anis Ellini (Agence technique de l’information sur l’hospitalisation, Atih). Le RimP et la réforme de la tarification en psychiatrie
  • Philippe Paradis (Groupement hospitalier de territoire en psychiatrie Nord – Pas-de-Calais). L’information en psychiatrie au cœur de la réflexion stratégique des établissements de santé

Pause

10h45-12h15. Les transformations du travail sur soi et de ses supports

  • Ivan Garrec (Iris, Université de Sorbonne-Paris Nord). Soigner (par) les émotions. Histoire et pratique de thérapies dites intégratives et émotionnelles
  • Mathilde Martinot (Médecin Assistante en addictologie), Silvia Rochet (Clersé). Faute d’être ensemble, « gérer ses émotions » et se rendre « autonome» dans ses pratiques – la difficile articulation d’une pensée institutionnelle dans le domaine de l’addictologie
  • Charlène Charles (Université Paris Est Créteil, LIRTES). Une sociologie de ” la relation de transfert ” : ethnographie du travail des psychanalystes

12h15-13h15. Conclusion des journées par Maxime Bubrovszky, psychiatre, Directeur de laF2RSM et Françoise Champion (CNRS)

Besoin d’un psy?

Des difficultés relationnelles, le stress au travail ou à l’école, des expériences traumatisantes, etc… peuvent être la cause des problèmes psychologiques. Mais bien souvent, on n’arrive pas à savoir quelle est réellement la raison de ce « mal-être ». Parfois, la solution viendra de vous-même, de votre famille ou de vos amis. Mais dans le cas contraire; consulter un psy peut vous aider. Naturellement vous êtes libre d’en choisir un par vous-même.

Thérapie de couple

Vous pensez que vous savez tout l’un de l’autre. Mais ce n’est pas si sûr, dans une thérapie individuelle, les personnes peuvent être confrontées à eux-mêmes, en thérapie de couple, c’est juste deux fois le même travail. Il est également possible que l’un de vos non-dits créés des tensions dans le couple, mais vous n’en avez jamais parlé.

Épuisement professionnel

Dans quel cas une aide peut être nécessaire ?
Si vous souffrez de stress, anxiété, crises d’angoisse, troubles du sommeil, phobie, dépression, burn-out, problèmes relationnels, violence, harcèlement, perte de motivation, timidité, manque de confiance en vous.

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu