Thérapie de l’enfant et de l’adolescent par psychologue paris 9

Thérapie de l’enfant

L’enfant se plaint rarement d’une « souffrance psychologique », et ce sont le plus souvent les parents, un proche, ou les enseignants qui sont interpellés par un changement de comportement ou des difficultés. Therapie de l’enfant 

Ce sont des symptômes ou des situations particulières qui amènent donc les parents à venir consulter pour leur enfant. Les symptômes sont pour l’enfant une façon d’exprimer une souffrance , ce sont des « maux » qu’il ne peut pas dire avec des « mots ».

La psychothérapie va l’aider à dénouer les nœuds inconscients qui le font souffrir, et à trouver des résolutions psychiques qui vont permettre à l’enfant de « lâcher » le symptôme. Therapie de l’enfant

La première consultation se fait toujours en présence des parents (ou un des parents) qui expliquent devant l’ enfant les raisons qui les ont amenés à consulter. L’observation de l’enfant avec ses parents est souvent intéressante et significative des relations familiales. Cette première entrevue permet de connaître l’histoire de l’enfant et la composition de la famille. Elle permet également d’établir un premier contact avec l’enfant qui est rassuré par la présence de ses parents.

De plus, le lieu thérapeutique permet aux parents et/ou à la fratrie de dire des choses à l’enfant qui sont importantes pour l’enfant.

L’enfant a besoin d’entendre des choses qui le concernent, car même si ce n’est pas dit, l’enfant sait, sent, et ressent inconsciemment ce qu’on lui cache, souvent avec la bonne intention de le préserver, le protéger, mais ce sont ces « secrets » qui peuvent le faire souffrir et développer des symptômes. Ce n’est pas ce qui est dit ou fait qui est traumatique, c’est très souvent ce qui n’est pas fait et ce qui n’est pas dit. Therapie de l’enfant

Les séances se font ensuite en tête à tête avec l’enfant, et en dehors de « points bilans » faits avec les parents, tout ce qui est dit entre le thérapeute et l’enfant reste confidentiel. L’enfant doit se sentir en sécurité et en confiance afin de s’exprimer librement. Le fait que l’enfant puisse faire confiance en l’adulte, et qu’il puisse se sentir compris dans sa souffrance est très réparateur.

La relation du thérapeute avec l’enfant basée sur la sécurité, la confiance et la compréhension, est nécessaire à un travail efficace. Cette relation, contrairement à celle établie avec l’adulte, sur des bases intellectuelles et culturelles, se fait avec l’enfant à travers certains vecteurs qui touchent tout particulièrement l’enfant.

C’est pourquoi, j’utilise plusieurs aides à la mise en confiance: visite du jardin, découverte des animaux (chien, chats, poissons, tortues).

Thérapie de l’adolescent psychologue adolescent

Qualifiée « d’âge ingrat », l’adolescence est un passage obligé entre l’enfance, et l’âge adulte. psychologue adolescent
L’adolescence débute avec la puberté qui étymologiquement signifie époque où « apparaissent les poils pubiens »; elle comporte des modifications morphologiques, des pressions sociales et des réactions psychiques. psychologue adolescent

Sur le plan social, l’adolescent revendique plus d’autonomie, alors qu’il a encore besoin d’assistance morale et matérielle. Les interdits, jusque là acceptés, ou au moins respectés deviennent des contraintes inacceptables qu’il discute et contre lesquelles il se rebelle. psychologue adolescent

La scolarité occupe une grande partie de son temps, où on lui demande des efforts de concentration, le respect de règles, et des efforts intellectuels importants, alors que son corps, sa tête et son cœur sont en ébullition.

La pression sociale et familiale se fait ressentir quant à l’avenir: orientation scolaire, choix de filières d’études….avenir qui apparaît souvent angoissant pour l’ado!

L’adolescent fait extrêmement rarement la démarche de consulter un psychologue. Le plus souvent, il y est incité par ses parents, un enseignant, et/ou un médecin, suite à des symptômes, ou suite à des « passages à l’acte »: qui traduisent une souffrance impossible à nommer que l’adolescent traduit en comportements inquiétants.

L’adolescent peut avoir des « conduites ordaliques », c’est-à-dire des conduites où il va frôler la mort pour se sentir exister. Mais il y a aussi des ados qui, à l’inverse, souffrent en silence, se renferment, s’isolent, somatisent, et peuvent s’installer dans la dépression.
Dans tous les cas, consulter est nécessaire d’abord pour, à court et moyen terne, soulager l’adolescent qui souffre, et, à long terme, pour l’aider à ne pas compromettre son avenir d’adulte.

La thérapie avec l’adolescent est d’abord un espace où il peut:

  • Déposer sa souffrance, psychologue adolescent
  • Bénéficier d’une écoute profonde et sans jugement de son ambivalence et de son mal être,
  • Se soulager à travers les mots pour éviter les passages à l’acte
  • Poser des questions, très variées souvent, sur des « sujets tabous »
  • Comprendre son comportement, ce qu’il ressent, et mettre du sens sur ses problèmes
  • Le temps thérapeutique qui est un lieu cadré et limité peut l’aider à trouver ses propres limites
  • Le travail avec l’adolescent est la plus souvent une psychothérapie de soutien, c’est-à-dire que la thérapie n’a pas pour objet de travailler sur la structure profonde, l’adolescent étant déjà en plein remaniement psychique.
  • Le travail se fait sur le réel, la vie au quotidien. La thérapie de l’adolescent est très « relationnelle », et se vit dans « l’ici et maintenant ».
  • L’adolescent a besoin de s’identifier à l’adulte (et si possible au thérapeute) pour avoir l’envie d’évoluer. Il a besoin de trouver de bonnes raisons de grandir, de quitter les plaisirs infantiles pour passer d’un monde « protégé » et bien connu à un monde « hostile » et inconnu ou méconnu.

Besoin d’un psy?

Des difficultés relationnelles, le stress au travail ou à l’école, des expériences traumatisantes, etc… peuvent être la cause des problèmes psychologiques. Mais bien souvent, on n’arrive pas à savoir quelle est réellement la raison de ce « mal-être ». Parfois, la solution viendra de vous-même, de votre famille ou de vos amis. Mais dans le cas contraire; consulter un psy peut vous aider. Naturellement vous êtes libre d’en choisir un par vous-même.

Thérapie de couple

Vous pensez que vous savez tout l’un de l’autre. Mais ce n’est pas si sûr, dans une thérapie individuelle, les personnes peuvent être confrontées à eux-mêmes, en thérapie de couple, c’est juste deux fois le même travail. Il est également possible que l’un de vos non-dits créés des tensions dans le couple, mais vous n’en avez jamais parlé.

Nous vous invitons…

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un de nos psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens afin de faire un premier pas vers le changement que vous désirez. Si vous désirez obtenir de plus amples informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous téléphoner. Vous pouvez prendre un rendez-vous par téléphone ou en envoyant un email au cabinet des Psychologues de Paris 9 (à l’attention du psychologue ou psychothérapeute de votre choix).

Menu